L'Intelligence Economique Camerounaise (IEC)
Par , 11 Jun 2013 11h 24min | Intelligence Economique, Intelligence Economique | 4 Commentaire(s)

Le Cameroun, tout comme le Québec apparait original avec son ambivalence, francophone et anglophone ; sa réalité multiculturelle. (Ceci est bien évidemment un atout indéniable pour le pays). Son ambivalence francophone et anglophone fait de ses experts en intelligence économique des « passeurs », véritables traducteurs des cultures françaises et anglo-saxonnes de l’intelligence économique. Le modèle camerounais devra mettre en valeur sa spécificité en plus de :

· Mettre à contribution les services de renseignement, les micro finances ;les banques et établissements financiers, les entreprises locales et multinationales, les cabinets d’études, le secteur industriel, les agences gouvernementales et les missions diplomatiques pour la promotion de l’économie nationale à travers l’intelligence économique.

· Accorder une grande importance à l’information qui est l’arme stratégique.

· Avoir un œil rivé sur le concurrent et mettre à profit un dispositif mondial d’opérateurs économiques pour alimenter les entreprises en informations. (utiliser les organismes culturelles, diplomatiques, économique pour être un appui et une ressource)

· Créer une synergie entre les agences gouvernementales, les entreprises publiques et privées, le commerce, les universités, afin de renforcer la capacité d’accès et d’exploitation de la connaissance et du savoir.

· Trouver des méthodes de veille adaptées au contexte camerounais. (et, ceci dans différents domaines touristique, économique, sportif, culturelle etc...)

· Faciliter l’existence d’agences de production et de diffusion de l’information technique et commerciale.

· Eviter un cloisonnement des acteurs et éviter des démarches individualisées.

· Accorder une grande importance au sentiment de patriotisme économique.

· Mener une concertation permanente entre les partenaires sociaux sur les objectifs économiques.

· Permettre une émulation collective sur les méthodes d’approche collective.

· Mettre systématiquement à profit des zones d’implantation des réfugiés

· Elaborer un Principe de mutualité sur la question du renseignement économique

· Renforcer l’intégration des minorités ethniques et améliorer la cohésion nationale.

· Réduire le gaspillage des ressources par la maîtrise des technologies de l’information.

· Repenser la protection de la chaîne nationale de l’information.

· Diffuser la pratique de l’intelligence économique dans l’entreprise.

· Optimiser les flux d’informations entre le secteur public et le secteur privé.

· Concevoir les banques de données (adaptées aux besoins des utilisateurs).

· Mobiliser le monde de l’éducation et de la formation du personnel.

· Mettre en place des Agences régionales d’information scientifique et technique(ARIST) (cas français).

· Vulgariser les DSI (Direction du Système de l’Information) dans les organisations étatiques, entreprises et autres organisations.

Nous plaidons devant les autorités compétentes et la haute hiérarchie dirigeante du pays, afin qu’elles mettent sur pied une commission de réflexion de l’intelligence économique au Cameroun, pour booster le développement de l’économie du pays.

Nous notons que chaque économie produit un modèle original de la qualité, et une autre démarche de l’enseignement. C’est donc pourquoi nous réfutons un essai de copie du cas français au travers du référentiel français d’enseignement et prônons une étude de mise en place du référentiel camerounais au vue de sa spécificité.

Au Cameroun nous assistons à une pratique des principes de veille par plusieurs privilégiés qui sont généralement des succursales de multinationales ; ce qui les rend totalement hors d’atteinte par d’autres organisations concurrentes. De nombreuses structures et organisations rejoignent davantage ce cercle fermé.

4 Commentaire(s)
ndaki 21:04:2014 17h 10min 34s
Bonjour Monsieur,

Votre approche me parait pertinente, j'aimerai avoir votre contact au Cameroun.
Merci
PRESDIE 27:04:2014 00h 12min 58s
Bonsoir NDAKI! il nous a semblé vous faire parvenir un mail il y'a plusieurs mois; veuillez répondre à :Email: contact@presdie.org
Perrin Banzeu 06:11:2016 10h 48min 53s
Nous souhaitons avoir les modalités relatives à vos formations en intelligence économique, veille stratégique etc.
Merci
Anastasie palouma 04:02:2017 20h 03min 36s
Je voudrai me former en veille stratégique et intelligence économique.
A Vous

Nom*
Email*
Site Web
Code de vérification
q2qLi
Veuillez saisir le code ci-contre svp!!!*